La méthode agile : définitions et principes

Laura Homar   jeu 03/02/2022 - 13:30  181 vues

Plus flexibles que les méthodes de gestion de projet traditionnelles, les méthodes agiles ont vu le jour à travers la parution du “Manifeste Agile”, un document édité par des développeurs logiciels qui proposent une toute nouvelle approche pour améliorer les processus et réduire le taux d’échec. 

C’est à partir de ce document que les méthodes agiles sont nées. Leur but commun est de se baser sur une démarche qui place le client au cœur de l’action et qui encourage l’adaptation au fur et à mesure que le projet évolue.

Aujourd’hui, dans cet article, nous allons vous présenter les grands principes de la méthode agile. Puis nous allons également revenir sur celles les plus utilisées pour gérer des projets de différentes envergures.

Les grands principes des méthodes agiles 

Les méthodes agiles reposent sur un fonctionnement collaboratif et s’appuient sur le découpage d’un projet étape par étape.

En effet, l’une des particularités des méthodes agiles est qu’elles visent à fragmenter un projet en plusieurs sous-parties / tâches, appelées sprint. Chaque sprint correspond à un objectif clair et précis et dure environ entre 2 à 4 semaines. Des échéances et des jalons principaux sont fixés à la fin de chacune de ces étapes, où l’équipe projet s’engage à livrer au client une version intermédiaire du produit final. Si celle-ci est validée par le client, alors l’équipe projet peut passer au sprint suivant. Le processus est ainsi répété pour chaque sprint jusqu’à la livraison finale du projet.

En conséquence, bien que la méthode agile ne nécessite pas une planification en amont de l’ensemble des tâches, celle-ci repose sur un travail séquentiel. Ce processus itératif s'applique pleinement lorsqu'une entreprise souhaite mettre en place un produit en suivant le principe du MVP, aussi appelé Minimum Viable Product. L’idée étant de mettre sur le marché un produit disposant uniquement de fonctionnalités élémentaires. Ce travail permet, dans un premier temps, de tester la pertinence du produit auprès d’une cible. Par la suite et en fonction des retours clients, ce produit pourra être amené à évoluer petit à petit, en y ajoutant des fonctionnalités supplémentaires. Cette méthodologie permet de :

  • Mettre rapidement un produit sur le marché. En effet, en passant de l’idée au produit en un temps record, cela vous permet de bénéficier d’un avantage concurrentiel et de limiter le risque que le produit ne corresponde plus aux tendances actuelles.
  • Faire des économies de coûts : En ayant recours à cette méthodologie, vous ne dépensez, dans un premier temps, seulement les coûts associés au développement nécessaire pour que le produit puisse être testé auprès d’un public cible. Bien souvent, seules les fonctionnalités de base sont attendues par les clients. Cela leur permet ainsi de ne pas dépenser de coûts liés à l’amélioration du produit ou à son développement complet, en cas de non-succès.
  • Garantir la satisfaction du client : Le développement des fonctionnalités s’effectuant au fur et à mesure des retours clients, ce processus permet de disposer d’un produit qui répond parfaitement aux attentes des consommateurs.

Afin que vous puissiez mieux contextualiser le MVP, nous pouvons prendre l’exemple d’une personne qui souhaite se déplacer. Si nous appliquons le principe du MVP, nous allons d’abord lui livrer un produit initial, qui n’est pas le produit souhaité mais qui répond à son besoin premier : se déplacer d’un point A à un point B. En l’occurrence ici un skate. Bien évidemment, ce produit n’est pas le produit idéal mais permettra au client de le tester et de faire ses retours, en fournissant une nouvelle demande. À chaque fois, nous allons améliorer le produit initial en lui proposant un dérivé de ce produit pour arriver au résultat final : à savoir une voiture. 

 

cycle en V

Le MVP peut ainsi s’utiliser pour ce type de produit mais nous pouvons également le mettre en application pour le développement de n’importe quel autre type de produit/service (ex : application web).

Par conséquent, comme nous avons pu le voir à travers l’exemple ci-dessus, l’un des points importants est que chaque sprint (phase séquentielle lors du développement d’un produit ou service) peut-être réadapté, en fonction des retours du client au sprint précédent. Cela signifie que l’ensemble du projet peut être revu à la marge, suivant les feedbacks des consommateurs. De ce fait, ce mode de fonctionnement se base sur la flexibilité des équipes puisqu’elles doivent prendre en considération, en temps réel les contraintes et changements qui pourraient apparaître au cours du projet, afin de réajuster, si nécessaire, les objectifs. Le but étant de co-construire ensemble le projet pour fournir un livrable répondant parfaitement aux attentes du client.

Comme vous l’aurez compris, les méthodes agiles reposent sur une méthode de travail collaborative entre le client et l’équipe projet. C’est ce qui caractérise les fondamentaux de ces approches. En effet, la satisfaction du client étant la priorité, l’implication totale de l’équipe face aux changements du client comme aux imprévus en sont nécessaires. Il en va de même pour le client, qui doit valider chacune des étapes du projet. Ainsi, ces méthodes reposent sur une excellente communication entre l’équipe projet et le client.

Pour ce faire, des points réguliers doivent être programmés avec l’ensemble des parties prenantes afin de revenir sur ce qui a été fait, sur ce qui doit être fait et quels sont les obstacles pour les prochaines étapes. Ce type de management permet ainsi aux clients de disposer d’une meilleure visibilité sur l’avancement des projets et le planning de développement. Elles offrent également un meilleur contrôle sur la qualité du produit fini et favorisent les changements, en temps réel, à toutes les étapes du cycle de vie au lieu d’y faire abstraction.  

Les méthodes agiles : une approche qui s’adapte à tous secteurs 

Comme nous avons pu le voir, bien que l’agilité permet de proposer un mode de gestion flexible et où le client est placé au cœur du projet, cette approche s’est élargie à l’ensemble des projets qui nécessitent de passer par plusieurs étapes avant de lancer un produit ou un service. De ce fait, les méthodes agiles s’appliquent désormais aussi bien aux start-ups et aux entreprises du secteur de l’IT, qu’aux entreprises du monde de l’industrie, de l’ingénierie, du BTP ou encore du design. Ainsi, la méthode agile étant de plus en plus répandue par les organisations, il existe, à ce jour, un grand nombre de méthodes de gestion de projet, tels que :

  • Scrum, Kanban, ou encore Scrumban, qui sont recommandés pour les entreprises de petite taille (équipe de 5 à 9 personnes).
  • Safe, Spotify ou encore Nexus, qui sont quant à elles davantage utilisées par les organisations de plus grande taille.

Quoi qu’il en soit, pour obtenir des résultats satisfaisants assez rapidement, il est important de choisir la méthode de gestion de projet qui est la plus adaptée à vos besoins. En effet, une seule et même méthode de gestion de projet ne peut s’adapter à la totalité des projets. À titre d’exemple, au sein de notre agence Drupal, nous adoptons une méthodologie différente pour chacun de nos clients. Le choix se fera en fonction : 

  • Du budget des opérations à mener
  • De la gestion des risques
  • De la typologie du client (petite ou grande entreprise) et de son niveau d’implication
  • De l’envergure du projet et de sa complexité
  • Du type de management

Vous l’aurez donc compris, notre agence web est en mesure de travailler aussi bien en méthode agile qu’en recourant à des méthodes plus traditionnelles, pour le développement d’application web. Ainsi, cette flexibilité permet à notre équipe d’assurer le bon fonctionnement de nos projets clients, quelle que soit la méthodologie et le management utilisé par nos chefs de projets.

Inclure dans drupal.fr

À propos de Laura

ITSS vous présente Laura, la nouvelle Business Developer. Elle s’occupe de toute la partie communication de l’agence. Passionnée par la communication et le marketing digital, Laura est prête à relever de nouveaux défis.

sa rigueur et sa ponctualité

Les guêpes

Articles liés

Ajouter un commentaire